Pourquoi opter pour du papier recyclé et de l’encre végétale ?

par | 25 Oct 2021 | Communication éco-responsable

Adopter une démarche de communication écoresponsable, c’est aussi travailler avec les papiers et les partenaires les plus verts possible : y compris dans l’impression, de prime abord pas des plus écologique ! C’est ce que l’on a décidé de faire pour nos projets et nos différentes collaborations, et je vais vous expliquer pourquoi.

La consommation moyenne de papier au bureau

Malgré une présence forte du numérique, la consommation de papier au bureau représente encore 75% des déchets ce qui équivaut en moyenne, par employé et par an, 70 à 85kg de papier. Autres chiffres intéressants, nous recyclons visiblement moins bien au bureau qu’à la maison puisque seulement 20% des papiers sont recyclés au travail contre 41% dans notre foyer – Source : ADEME.

Chez Cōam, nous avons quelques solutions au quotidien pour diminuer notre utilisation de papier au travail :

  • Bien trier nos déchets papiers et plastiques (cela va de soit mais dans trop d’entreprises encore, cette pratique ne fait pas loi…),
  • Privilégier les formats standards pour éviter les chutes de papier,
  • Bien réfléchir sa stratégie de communication dans une démarche écologique,
  • Minimiser au maximum les impressions : sinon privilégier le noir et blanc,
  • Réutiliser nos anciennes feuilles imprimées comme papiers de brouillon,
  • Et enfin : privilégier des papiers écoresponsables, que ce soit pour notre imprimante de bureau ou chez notre imprimeur !

Les principales interrogations concernant les papiers écoresponsables

“En quoi est-ce plus responsable qu’un papier classique ?”

On appelle papier écoresponsable un papier produit selon des méthodes et des critères de durabilité et de respect de l’environnement (créé en utilisant de l’énergie renouvelable par exemple). Le papier écoresponsable n’est pas forcément un papier recyclé. Ce dernier doit être composé d’un minimum de 50% de fibres recyclées pour avoir cette appellation.

L’utilisation du papier recyclé permet de réaliser en moyenne une réduction de 20% des émissions de CO2 par rapport à un livre fabriqué avec 100% de fibres vierges. Cette différence s’explique par une consommation d’énergie plus faible pour la fabrication de la pâte.

papiers eco-responsables cycle recyclage

Les papiers écoresponsables peuvent être produits à partir de chutes de papier/carton ou même de résidus issus de secteurs polluants divers (agro-alimentaire, mode…). C’est un bel exemple d’économie circulaire : un déchet devient une ressource pour recréer de la valeur.

“Pourquoi utiliser des papiers écoresponsables quand on peut avoir le même résultat pour moins cher ?”

Il est vrai que le papier écoresponsable a un coût. Cependant, il est aussi porteur de message. Beaucoup d’entrepreneurs ayant des projets écoresponsables l’adoptent pour leur communication imprimée (cartes de visite, flyers, plaquettes…) car c’est un moyen simple de véhiculer les valeurs de l’entreprise tout en faisant un geste pour l’environnement !

« Quel rendu ? Le papier recyclé n’aura-t-il pas une finition jaune ou à grain ?

Je suis la première à l’avoir pensé. Après avoir pesé le pour et le contre de réaliser des cartes de visite pour Cōam, je me suis mise en quête d’un imprimeur dans nos valeurs.

Nous souhaitions collaborer avec un imprimeur vert, local, pas trop cher, mais tout de même de qualité. Je me suis alors tournée vers Papier vert, une imprimerie écoresponsable.

La première question que j’ai posée était : “Est-ce que vous faites du papier BLANC ? Comment est-ce que ça rend ?”. Et j’ai été agréablement surprise par la qualité et la blancheur de certains rendus !

Nous avons notamment testé leur tout nouveau papier fabriqué à base de maïs : 55% de nouvelles fibres FSC, 30% de fibres recyclées, 15% de résidus de maïs sauvés du gaspillage. Finalement, nous nous sommes tournées vers un papier 100% recyclé pour nos cartes de visite : la photo à retrouver ici.

Nous avons ensuite découvert Loire Impression. Cette imprimerie familiale propose, en plus des papiers fabriqués à base de résidus de maïs, des papiers issus des déchets du secteur de la mode (coton), du secteur agro-alimentaire (raisin, agrumes…), ou à base d’algues polluant les plages et impactant le bon fonctionnement des zones marines.

Et plus récemment, nous avons fait la belle découverte d’IDMM Imprimerie, qui se situe tout prêt de chez nous et qui s’implique pleinement dans son processus écologique. Lors de notre visite, Antoine nous a notamment parlé des papiers responsables que l’imprimerie propose, de ses encres végétales et de leur imprimante offset, produite en réduisant autant que possible son impact carbone. Le petit plus ? Le rucher présent sur le toit du bâtiment 🐝

Papiers ensemencés et variantes écoresponsables

Si le papier écoresponsable est une solution pour passer le cap d’une impression plus verte, il existe également d’autres types de papiers écolo.

Le papier ensemencé est un papier qui contient des graines de fleurs : 0% de déchet, 100% de fleurs. Il est fabriqué artisanalement à partir de papier recyclé et de graines de fleurs sauvages ou d’herbes aromatiques.

L’avantage ? Une fois le papier utilisé, il peut être mis sous terre… et fleurir ! La solution parfaite pour pallier la surproduction de flyers et autres tracts distribués et automatiquement jetés.

C’est un bon moyen d’offrir une seconde vie à vos supports de communication, d’autant plus qu’il est possible de choisir soit même les graines qui le composent ! Alors, plutôt Coquelicot, Myosotis, Ciboulette, Persil, …?

🌱 Nos bonnes adresses :

Il n’y a plus qu’à planter ! Quelques conseils :

  1. Pour mieux faire ressortir les graines du papier : faites-le tremper toute la nuit dans de l’eau.
  2. Le lendemain, planter dans la terre, à 2 cm de profondeur.
  3. Bien arroser le papier ensemencé les premières semaines et lui donner de l’amour et du soleil !
Cycle de vie - Papier recyclé

Attention cependant : je vous invite à demander à votre imprimeur la provenance des graines du papier ensemencé que vous souhaitez utiliser. En effet, l’idée à beau être top, il ne faut pas oublier un élément essentiel : le transport ! Les graines peuvent parfois venir de loin et donc engendrer un impact carbone très élevé.

Les encres végétales pour une impression écoresponsable

Il n’y a pas que les papiers qui bénéficient d’alternatives plus écologiques, l’encre aussi peut-être choisie plus consciemment. Bien que l’achat d’encres plus green ne soit pas démocratisé pour des imprimantes de bureau, les imprimeurs sont de plus en plus nombreux à les proposer. Les encres traditionnelles contiennent des hydrocarbures, très polluants pour l’environnement, là où les encres végétales sont produites à partir d’huiles végétales et de résines d’origines naturelles (extraits de pins par exemple).

En bonus, ces encres possèdent des avantages très intéressants :

  • Le transfert des couleurs est plus performant, avec moins de pigments, ce qui vous donnera des teintes plus intenses et brillantes,
  • Elles sont plus résistantes que les encres classiques et sèchent plus vite,
  • Elles possèdent beaucoup moins de COV (Composés Organiques Volatiles) donc sont moins nocives pour la santé et produisent moins de CO2.
  • Enfin, la cadence d’impression est plus élevée dû à une meilleure stabilité entre l’encre et l’eau.

Attention cependant : Comme pour toutes nos astuces, nous vous conseillons tout de même de vous renseigner auprès de votre imprimeur concernant la provenance des encres végétales et leur mode de production. Toutes les solutions à priori plus écologiques ne sont pas forcément irréprochables. Ici notamment, il serait intéressant de demander si les encres sont issues d’une culture intensive ou non et si des produits chimiques sont utilisés en amont de la récolte ?

En bref…

Les encres végétales couplées à des papiers écologiques sont un duo parfait pour augmenter la biodégradabilité de vos productions imprimées ! Voilà donc quelques pistes intéressantes à explorer pour votre activité 🔍


Vous l’avez donc vu, il existe de nombreuses solutions plus écologiques que le papier classique, plus polluant. Alors, prêt(e) à se laisser tenter ? 🌿 

Article co-écrit par Clarisse & Léa

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *